Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas

La semaine dernière, je l'ai eu facile. Ce matin, c'est une toute autre histoire.

Dès que j'ai commencée les préparatifs pour notre départ pour la garderie, c'était clair que notre tit-homme ne voulait rien savoir. Après avoir passé quatres jours aux côtés de Mamà et Papa, la séparation ce matin fût ardue.

Tout le long en s'en allant (10 petites minutes en auto), il me répétait qu'il ne voulait pas aller chez Talalie, qu'il voulait rester avec moi. Moi je lui remémorais toutes les activitées qu'il allait faire ensemble: pâte à modeler, dessins, jeux, casse-têtes, etc... et à la blague, je lui disais "Ah oui! C'est vrai! Toi tu n'aimes pas ça faire ..." Et en riant il m'ostinait que oui il aimait ça!

Arrivée devant la maison, il se mit à larmoyer et pleurnicher qu'il ne voulait pas. Qu'il voulait rester avec moi. Je l'ai pris dans mes bras de peine et de misère avec ma bédaine de 7 mois (et lui qui se débattait), et je lui ai montrée la fenêtre par laquelle on pouvait voir les amis jouer. Tout en parlant, je me suis dirigiée vers la porte de garage, où mon fils, pas niaiseux, ne voulait pas que j'entre.

Dans l'entrée de la garderie... all hell broke loose! Il pleurait tellement!!!! Il ne voulait pas que j'enlève son imperméable, ni ses bottes. De peine et de misère, j'ai réussi. Mais lui, n'était pas d'accord. Il allait chercher son manteau, le tenait dans ses petites mains et se collait le visage contre moi. "Veut-aller dehors!"

C'est là que Nathalie sauta sur l'occasione t dit "Et bien! On va peut-être y aller tantôt!"

et lui de répondre : "Nooooooooon. Avec TOI!!!!" En me pointant du doigt."

Finalement, elle l'a pris dans ses bras, imper et tout, et lui parla des couronnes qu'il allait faire aujourd'hui pour se préparer à la fête (j'ai pas pris le temps de demander quelle fête!). Moi, je me suis éclipsée... mais pas bien loin. Je suis restée de l'autre côté de la porte, à écouter ce qu'elle lui disait et à pleurer comme une madeleine!

Il criait encore "Mamaaaaa... Mamiiiiiiiiiiiiii"

Ouf! C'est dûr ça pour un coeur de mère...

Je suis finalement partie vers la voiture, mais non sans regarder par la fenêtre et voir que mon tit-homme était encore dans les bras de Nathalie. Le moton dans la gorge et les yeux mouillés, je me suis assise dans l'auto et suis partie chez moi.

En route j'ai appellée Homme qui a tout de suite compris par le timbre de ma voix que ça n'allait pas du tout. Avec le trémolo dans la voix, je lui ai raconté ce qui est arrivé... Il avait pitié pour notre tit-homme, et un peu pour moi aussi...

En de semaine, nous n'avions pas fait aucune préparation mentale à notre tit-homme pour ne pas "l'écoeurer" avec la garderie mais on en est venu à la conclusion, que la fin de semaine prochaine, on la mentionnerait un petit peu pour pas qu'il pense que c'est chose du passé, et qu'il comprenne quil y retournera la semaine suivante.

Je sais que ça fait son temps, qu'il fini par comprendre que c'est la routine, et qu'il va finir par adoré ça... mais entre-temps, maudit que je trouve ça dur!!!!!!!!!!!!!!1

En plus avec la pluie et la température maussade ce matin, je le comprends tellement de vouloir rester dans le confort de sa maison, avec sa maman, ses autos, son film d'auto, ses toutous...

J'ai encore le coeur tout serré...

**Édit**: Incapable de me retenir, et avec l'encouragement de la gardienne, j'ai téléphonée durant l'heure du dîner pour savoir comment ça se passait... Elle m'a rassurée en me disant qu'à peine 1 minutes après mon départ, tout était correct. De plus, ils ont fait du bricolage et il a fait une très belle couronne pour la fameuse fête! Je sais que mon tit-homme adore faire du bricolage, alors, je sais pertinement qu'il est heureux!

Mon coeur de maman est beaucoup plus léger! :)

Allez! Je continue mon ménage...

3 comments:

Évangéline 19:57  

Pauvre toi... Ce n'est vraiment pa sfacile, mais tout a fait normal. La 1ere semaine l'enfant capote, plein de nouveaux amis et jouets, mais la 2e semaine, il réalise que maman le laisse la. Mais ca devrait s'arranger bientot. Vous allez trouvez votre routine. Ici, mon grand venait me reconduire à la porte à tous les jours.

Pis n'hésite surtout pas à appeler l'éducatrice..

marie-laure 09:06  

Comme je te comprends, bon courage pour demain!

Marie-Chaton 16:33  

Arf! T'en fais pas, ca va passer mais sache qu'il arrivera des journées après plusieurs semaines de garderie où ton petit homme n'aura pas envie d'y aller et qu'il te brisera le coeur à nouveau... tsé, lui aussi il aura des journées où il aura envie de rester dans son lit, nous on n'a pas toujours envie de nous lever pour aller travailler, les enfants, c'est pareil.

Blog de quoi?

Ici se trouvent des histoires, des annecdotes, des réflexions, des point de vue, des philosophies, des propos, des préoccupations, des rêveries, des impressions, des visions, des délires, des réjouissances, des illusions, des certitudes, des connaissances, des folies, des intentions, des souvenirs, des mémoires, des réminiscience, des images et finalement, des petites pensées du train-train quotidien d'une mère de 2 enfants et son Amoureux.

Mes Mugshots

Les abonnées

L'histoire de ce blog

Ce blog est la continuation du premier blog que j'avais créée quelques jours avant la naissance de mon garçon en 2005. Étant incapable de dormir la nuit, je m'étais mis à "surfer" et j'avais découvert le monde des blog. J'avais donc décider d'en faire un pour suivre les développement de mon bébé et pourvoir partager avec ma famille lointaine. Mon blog s'est finalement développé en autre chose que juste le suivi de bébé... Ayant des problèmes techniques, j'ai créée ce blog pour contourner mes problèmes d'orditeur. Maintenant rendu ici... je crois que je vais y rester! Aujourd'hui en 2008, je suis Maman de deux enfants, Blonde à mon Amoureux, Fille à ma Mère, brue, belle-soeur, amie, femme... Beaucoup de chapeaux à porter et je les porte tous avec le plus grand des plaisirs!