C'est fait!

Me voilà de retour de la garderie... et mon tit-homme a fait ça comme un grand!! Je suis tellement fière de lui!!!

J'avais dit à la gardienne que je serais là entre 8h00 et 8h30, ce que j'ai réussi à faire!

Je me suis réveillée à 6h30 car j'étais trop énnervée pour dormir encore plus. Ma tête et mon coeur de maman allaient à toute vitesse.

Je suis sortie du lit à 6h45, et 15 minutes plus tard, j'étais prête pour aller réveiler mon petit bonhomme d'amour.

Je lui chuchotais tout doucement à l'oreille les plans de la journée, mais surtout, qu'il allait voir Nathalie aujourd'hui. Il avait tellement hâte et en parlait tellement souvent, que je me suis dit que ça partirait sa journée du bon pied.

Les yeux fermés et encore tout endormi, qu'est-ce qu'il me dit?

"Non mama, veux pas aller chez Talalie"

"Pourquoi mon petit coco?"

"Aime pas ça"

...

Oh la la que je me suis dit... ça risque d'être pénible...

Je l'ai pris dans mes bras pour le sortir du lit et mon tit-homme pesant de fatigue et qui sentait le dodo, entoura ses petits bras autour de mon moi. Il se cacha le visage dans mon cou et se colla contre moi, et le temps d'une respiration, j'ai hésitée d'aller le porter.

Je me suis raisonnée, et suis descendu en bas avec lui. Je l'ai installé dans le sofa devant la télévision avec une petite émission toute douce pour enfants. Tranquillement, il reprenait ses esprits, et quand les animeaux de la ferme sont apparu à l'écran, et bien là, il était tout réveillé.

Pendant sa petite émission, il a mangé ses céréales (mère ingrate qui fait mangé son enfant devant la télé... même si j'étais assise à côté de lui!)et ses morceaux de pommes, et pendant ce temps, je lui racontais ce qui s'en venait.

Je lui ai montrée son sac avec ses choses que j'avais préparé la veille et j'ai tout sorti pour qu'il sache ce qu'il apportait. Je lui ai montré ses petits caleçons identifié avec son nom (que j'ai finalement écrit au crayon permanent), sa serviette de plage, sa doudou. Je lui ai même montrée l'attache que j'ai fait à sa suce pour qu'il puisse l'identifer et qu'elle n'aboutisse pas dans la bouche d'un autre enfant. Qu'est-ce que vous croyez qu'il m'a dit quand j'ai fini de tout lui montrer?

"C'est beau mama!"

Nous avons choisi son toutou Poupoum-Patate (un hippopotame qui est avec nous depuis avant sa naissance et qui attendait son arrivé) pour l'accompagner à la garderie. Poupoum-Patate fera dodo à la garderie et l'attendra pour l'accompagner à l'heure de la sieste.

Sur le comptoir de la cuisine, j'ai brossé ses dents, et vous savez ce qu'il m'a dit?

"Mamà, les mains toutes collantes. Pas salir les jouets à Talalie eh!?" Eh qu'il est propre mon p'tit bonhomme!

Allez hop! Dans la voiture pour nous rendre chez Nathalie. Rendù sur place, nous avons vidé ensemble le contenant de son sac dans le tirroir qui lui était atitré. Ça tombait bien puisque le matin je venais de lui montrer toutes ces choses avec son nom dessus, et puis là, un beau tirroir l'attendait avec son nom dessus! C'est de la suite dans les idées ça!

Après avoir présenté Poupoum-Patate à Nathalie, dit bonjour aux enfants qui sont venu voir qui arrivait, il était temps de se séparer.

Néné m'a donné un beau calin, et moi je l'ai serré fort dans mes bras. Je lui ai donné un beau gros bisou, et en espagnol, je lui ai dit de passer une belle journée, d'en profiter, que je l'aimais beaucoup et que je viendrais le chercher tantôt.

J'étais contente parce que lui me donna un beau gros calin mais... sans m'étouffer, crier ou pleurer. Il ne s'accrocha pas à moi du tout du tout du tout, et honnêtement, j'en étais bien contente car je voyais bien qu'il était quand même à l'aise même s'il était encore un peu gêné.

Nathalie lui a donc dit de venir avec elle parce qu'elle lui montrerais où serrer sa doudou et sa suce, et Poupoum-Patate sous le bras, il l'a suivi. Il parti même avant que moi je me retourne pour partir, alors vraiment, j'étais soulagée.

Je suis donc partie en douceur, en me retournant une dernière fois pour voir mon tit-homme marcher vers son nouveau monde, et je suis sortie avant qu'une petite larme ne s'échappe...

Ça me faisait vraiment drôle de laisser mon bébé là, et moi de m'en venir. C'est vraiment un sentiment étrange... Sur la route du retour, toute seule dans la voiture, j'examinais tout ça et j'essayais de nommer l'émotion que je ressentais. Impossible.

J'étais émue que mon tit-homme ai si bien fait ça, j'étais triste que nos journées ensemble étaient maintenant comptée, j'étais heureuse pour lui car je savais qu'il allait vraiment avoir du plaisir, j'étais nostalgique que mon petit bébé était maitnenant sur la route de devenir un petit garçon, ... Même si je n'ai pas versée une seule larme, j'étais toute à l'envers à l'intérieur...

Je m'en vais le chercher après dîner, et j'ai hâte de voir comment sera sa réaction et tout ce qu'il aura à me compter!!

3 comments:

pimpim 14:39  

Un grand moment...
Bravo à Néné et à Maman.

Je dois t'avouer un truc : la première fois que Fiston est allé à la garderie je suis restée à tourner autour des bâtiments pendant une heure ! Impossible de m'éloigner.

Silvana 15:27  

Merci Pimpim!

Moi je suis revenue à la maison, mais sans m'en rendre compte (en fait oui, mais une fois terminé), j'ai passé l'avant-midi dans sa chambre à faire son lit, arranger son garde-robe, placer ses toutous dans son lit pour son retour, et même... flâner! J'ai réalisée que je m'ennuyais de lui et dans sa chambre, je me sentais plus proche de lui faut croire! J'ai ris de moi quand je m'en suis rendù compte!!

Eh les mamans!!!

Mijo 06:47  

Un récit tellement émouvant qui me projette des années en arrière.

Blog de quoi?

Ici se trouvent des histoires, des annecdotes, des réflexions, des point de vue, des philosophies, des propos, des préoccupations, des rêveries, des impressions, des visions, des délires, des réjouissances, des illusions, des certitudes, des connaissances, des folies, des intentions, des souvenirs, des mémoires, des réminiscience, des images et finalement, des petites pensées du train-train quotidien d'une mère de 2 enfants et son Amoureux.

Mes Mugshots

Les abonnées

L'histoire de ce blog

Ce blog est la continuation du premier blog que j'avais créée quelques jours avant la naissance de mon garçon en 2005. Étant incapable de dormir la nuit, je m'étais mis à "surfer" et j'avais découvert le monde des blog. J'avais donc décider d'en faire un pour suivre les développement de mon bébé et pourvoir partager avec ma famille lointaine. Mon blog s'est finalement développé en autre chose que juste le suivi de bébé... Ayant des problèmes techniques, j'ai créée ce blog pour contourner mes problèmes d'orditeur. Maintenant rendu ici... je crois que je vais y rester! Aujourd'hui en 2008, je suis Maman de deux enfants, Blonde à mon Amoureux, Fille à ma Mère, brue, belle-soeur, amie, femme... Beaucoup de chapeaux à porter et je les porte tous avec le plus grand des plaisirs!